Slide background

Hanche Genou

Le site de référence sur
la chirurgie prothétique
de la hanche et du genou

bye bye

Cela fait des années que je milite pour l’ambulatoire dans la chirurgie de la hanche. Pendant des années, les règles administratives nous ont totalement freinés et bloqués, mais enfin depuis 2014, nous ne sommes plus obligés de garder les patients 4 jours et ceux qui vont bien peuvent sortir le jour même sans gros problème. Il était temps de faire un retour sur ces 2 dernières années riches en expérience…

Cette chirurgie ambulatoire c’est pour moi la grande victoire de la voie antérieure, mais aussi pour moi un marqueur de qualité indiscutable.

La chirurgie ambulatoire est donc pour moi la victoire de la voie antérieure, car la seule à être véritablement mini invasive. Elle respecte tous les muscles et tous les nerfs moteurs. Depuis 3 ou 4 ans, j’ai essayé d’améliorer encore la manière dont je la pratique et grâce à de petits artifices techniques nous sommes maintenant capables de conserver aussi toute la capsule articulaire. Je vous explique pourquoi c’est très intéressant pour la fonction de la hanche et pourquoi cela intéresse la chirurgie ambulatoire.

La capsule articulaire est une structure anatomique qui naturellement enveloppe la hanche et maintient le liquide synovial dans l’articulation favorisant ainsi la stabilité de l’articulation et son fonctionnement optimal. Pendant longtemps, la capsule a été l’ennemi du chirurgien, car elle limitait la mobilisation durant la mise en place de la prothèse au niveau du fémur et du cotyle. 

La plupart des chirurgiens la sacrifiaient donc ce qui avait comme effet d’augmenter le risque de luxation de manière importante. On l’accusait même d’être à l’origine de l’arthrose. Certains chirurgiens en faisaient donc l’ablation consciencieusement sans arrière-pensée. 

Depuis 2 ans, j’ai essayé de ne plus y toucher. Grâce à ma merveilleuse table orthopédique, on arrive très bien à présenter aussi bien pour le cotyle que pour le fémur les structures osseuses sans avoir besoin de la massacrer. Il a fallu adapter un instrument, mais rien de bien complexe. Comme je l’ai déjà dit, en conservant la capsule on conserve une structure anatomique fondamentale dans la stabilité naturelle de la hanche, mais surtout on diminue de manière statistique le saignement. Moins on va faire de dissection, moins cela saigne, c’est assez logique, car la capsule articulaire est très richement vascularisée. Et bien sûr, c’est très important pour la chirurgie ambulatoire !

Être capable d’opérer un patient le matin et de le laisser rentrer chez lui le soir m’a donc forcé a améliorer encore une chirurgie qui pourtant donnait d’excellents résultats. Ce que je vois maintenant c’est encore plus de patients qui se lèvent l’après-midi sans douleur ou presque, qui marchent très bien et qui vont donc être capables de rentrer chez eux sans soucis.La chirurgie ambulatoire est donc pour nous devenue de facto le standard en chirurgie de la prothèse de hanche. Hélas on ne peut pas la proposer à tout le monde, mais c’est ce vers quoi nous tendons. Si vous habitez à moins d’heure de la clinique, que vous n’avez pas de maladies invalidantes (diabète, problème cardiaque.. etc), que vous ne soyez pas seul à la maison, c’est ce que nous allons vous proposer. L’âge compte, mais cela n’est pas très important au final. Bien sûr, vous n’êtes pas obligé d’accepter. Si nous vous le proposons, c’est que nous savons que c’est possible et que cela ne pose pas de soucis. Nous pensons aussi que c’est mieux pour vous, car en bougeant, en marchant le jour même les complications sont moins présentes. (Phlébite, hématome…)

 

Nous avons maintenant des années d’expérience en la matière et nous savons que c’est le futur (non le présent…)