Slide background

Hanche Genou

Le site de référence sur
la chirurgie prothétique
de la hanche et du genou

 

 

 

 

fisetine.jpeg

 

Voilà un moment que je voulais vous parler de solution qui peuvent éviter ou au moins retarder les phénomènes d’arthrose.

 

Il est hélas très clair qu’actuellement que  les cellules souches, les greffes de cartilage et autres solutions miracles ça ne fonctionne pas très bien.

 

Cela fait 20 ans que je fais des greffes de cartilages, mais ce ne donne de bons résultats que sur les lésions de petites tailles et cela ne s’adressent que chez des patients jeunes et très jeunes. Au-delà de lésions de plus de 2 cm2 et chez les patients de plus de 35 ans, je n’y crois pas beaucoup et les résultats dans la littérature sont juste mauvais. Donc comme je n’aime pas gruger mes patients, je n’en fais pas au-delà d’un certain âge. 

 

Les cellules souches, ça coûte une fortune et ça ne fonctionne pas beaucoup mieux qu’une injection d’Hexatrione donc je préfère la solution efficace et pas cher. 

 

Les injections d’acide hyaluronique dans les hanches,  ça ne fonctionne carrément pas, donc ceux qui les font ajoutent toujours ou presque un anti-inflammatoire. 

Les injections de PRP (Plasma Rich Platelet) en intra-articulaire, j’attends encore des études sérieuses qui montrent un intérêt. 

Dans les tendons, les PRP, c’est assez intéressant, mais en intra-articulaire, il est préférable de passer son chemin (même si c’est un business juteux pour certains). Je suis parfaitement prêt à changer d’avis si on montre une vraie étude scientifique en double aveugle parue dans une revue avec comité de lecture de renommée internationale. Les bons résultats individuels au cas par cas, ça n’est pas de la science!

 

Les cellules souches (Stem cells en anglais) ça ne fait absolument pas repousser les cellules cartilagineuses. Ça diminue juste les phénomènes inflammatoires donc ne rêvez pas encore: pour l’instant quand il y a une arthrose (usure du cartilage) la chirurgie est irremplaçable et les résultats de la chirurgie sont juste excellents, prouvés par des milliers d’études sérieuses.

 

Pour moi la meilleure façon de préserver son capital « cartilage » c’est encore de ne pas trop l’endommager et d’entretenir ce qui existe.

 

C’est là qu’intervient la nutrition. Je dis toujours que nous sommes faits de ce que nous mangeons. Notre corps en permanence se refabrique et se reconstruit. Il y a un turn-over des cellules dans notre corps et bien sûr pour se reconstruire, il faut donner à notre organisme ce qu’il faut pour se réparer. Tous les tissus ne se reconstruisent pas à la même vitesse. Les cellules de notre intestin c’est juste quelques jours, la cellule osseuse pendant plusieurs semaines et les neurones par exemple peuvent mettre beaucoup plus de temps. 

 

Le problème c’est que plus nos cellules se divisent, plus lors de la réplication il peut y avoir de petites erreurs et ces petites erreurs vont avoir des conséquences: Au pire, ça va être une mutation à l’origine d’un cancer par exemple,  au mieux cela donne des cellules moins performântes.

 

Donc au bout d’un moment, une cellule qui se reproduit trop de fois va perdre ses compétences métaboliques et on parle alors de cellules sénescentes et  le corps a tout intérêt à s’en débarrasser, car ces fameuses cellules sénescentes vont juste être à l’origine de phénomènes inflammatoires néfastes dont on sait parfaitement qu’ils sont à l’origine de tous nos maux. 

 

Alors on peut lutter contre une inflammation qui s’emballe avec l’âge et votre médecin peut vous donner par exemple un anti-inflammatoire qui soulager une grosse crise d’arthrose. Tout le monde sait que ça marche bien même si certains effets indésirables limitent drastiquement leur intérêt à long terme.

Si on est malin, on peut manger sans attendre la crise inflammatoire des aliments qui vont limiter l’inflammation naturelle et vous avez dû entendre parler des fameux Omega 3, du Curcuma, des fruits et légumes riche en antioxydant. 

 

En s’alimentant mieux, on vieillit beaucoup mieux.  On les oppose bien sûr à la malbouffe riche en acide gras pro inflammatoire, Omega 6, Graisse trans, sucres rapides… je peux vous dire que ça fait longtemps que j’ai choisi mon camp et malgré les années qui passent j’ai l’impression d’être toujours en très grande forme. J’ai à peine besoin de lunettes et les petits caractères de mon iPhone ne me posent pas de problème.

 

 

Mais il y a encore mieux, semble-t-il! La nature est bien faite et il existe dans les fruits et les légumes des molécules qui sont ce que l’on appelle des sénolythiques

Ces molécules favorisent l’élimination des cellules sénescentes en fin de vie incapable s’assumer un métabolisme efficace et en vous débarrassant de ces hôtes encombrants, on va simplement diminué l’inflammation et donc toutes les misères qui vont avec. Ainsi on agit en amont en prévenant les phénomènes inflammatoires avant qu'il ne s'installe.

Le cartilage d’un jeune homme de 18 ans résiste beaucoup mieux que celui d’un athlète de 40 ans, car il est composé de cellules  efficaces, jeunes et très actives. Le sportif de 40 ans a des cellules cartilagineuses un peu fatiguées qui vont moins bien supporter les efforts intenses.

 

La recherche sur les sénolythiques  date du début des années 2000 et pas mal de composés ont été déjà identifiés et semblent très prometteurs

 

En général ils appartiennent à la famille de Flavonoïdes. Si vous avez 2 secondes à perdre, que vous adorez vous instruire,  allez jeter un œil sur Wikipedia en tapant Flavonoïde et vous verrez que c’est juste passionnant. 

Les plantes ont développé ces molécules pour se défendre des agressions diverses et variés. Une plante a du mal à prendre ses jambes à son coup et à fuir. Leur résilience et leurs capacités d’adaptation et de survie sont surtout basées sur la fabrication de molécules  particulières qui va les protéger.

Et si ces molécules les protègent, bien utilisées, elles peuvent aussi être une solution extraordinaire pour mieux vieillir et éviter de finir sur une table d’opération.

Mieux, les Flavonoïdes ont des propriétés salvatrices qui vont bien au-delà  de la conservation de vos articulations. Ces molécules sont antioxydantes, anticancer, antidémence, j’en passe et des meilleures.

 

De toutes ces molécules, la plus intéressante semble être la Fisetine. C’est une molécule tout à fait naturelle, non toxique et que l’on peut consommer sans risque même à des doses assez importantes. Alors on pourrait bien sur juste manger des aliments qui en contiennent, mais sauf à ingérer des  kilos de fraises et de kiwi tous les jours, ça n’est pas plus mal d’en prendre sous une forme concentrée.

 

Donc la fisetine est un flavonoïde présent dans de nombreux fruits et légumes, notamment les pommes, les poires, les oranges, les tomates et les courgettes. Elle possède de nombreuses propriétés bénéfiques pour la santé, notamment :

 

  • Un effet antioxydant : la fisetine aide à protéger les cellules des dommages causés par les radicaux libres. Elle peut ainsi contribuer à prévenir le cancer, les maladies cardiovasculaires et d'autres maladies liées au vieillissement.
  • Un effet anti-inflammatoire : la fisetine a des propriétés anti-inflammatoires qui peuvent aider à soulager les symptômes de l'arthrite, de la maladie de Crohn et d'autres maladies inflammatoires.
  • Un effet neuroprotecteur : la fisetine peut aider à protéger les neurones des dommages causés par des facteurs tels que le stress oxydatif, les maladies neurodégénératives et les lésions cérébrales traumatiques.
  • Un effet cardioprotecteur : la fisetine peut aider à réduire le risque de maladies cardiovasculaires en abaissant la pression artérielle, le taux de cholestérol et les marqueurs de l'inflammation.
  • Un effet antidiabétique : la fisetine peut aider à améliorer la sensibilité à l'insuline et à réduire les taux de sucre dans le sang.

Des études ont également montré que la fisetine pourrait avoir des effets bénéfiques sur d'autres conditions, notamment :

  • La perte de poids
  • La santé oculaire
  • La santé de la peau

 

Une souris à qui l’ont fourni une alimentation riche en fisetine vit 30% plus longtemps que celle qui n’en a pas eu. Alors les hommes ne sont pas des souris, mais on comprend bien l’intérêt suscité par tous les Flavonoïdes et leurs applications médicales.

 

Récemment de nouvelles études ont montré que la fisetine pouvait être très efficace dans la prévention de l’ostéoporose et c’est aussi bien sur un problème majeur qui intéresse au plus haut point les orthopédistes et les rhumatologues.

 

J’en ai entendu parler pour la première fois en 2019 au  congrès international de chirurgie conservatrice de la hanche, un chercheur canadien, Johnny Huard du Steadman Philippon institute, référence dans le domaine,  nous en avait fait une conférence sur ce sujet et j’avoue que j’avais été vraiment bluffé par sa présentation. 

La chirurgie conservatrice, c’est un de mes domaines d’expertise ou l’on essaye de réparer et guérir plutôt que de mettre des prothèses. Pour l’instant ça s’adresse surtout aux sujets jeunes de moins de 40 ans, mais peut-être qui sait avec la Fisetine, on va pouvoir aller au-delà.

 

Ils commencent à y avoir des études où l'on essayent d’améliorer la qualité des cellules souches et les plaçant au contact de fisetine pour ne sélectionner que des cellules en pleine forme au détriment des cellules qui se sont déjà trop reproduites et déjà sénescentes.

 

En 2019, quand j’ai regardé les compléments alimentaires à base de fisetine, il n’existait quasiment rien, mais depuis l’offre s’est améliorée. J’ai regardé à peu près tout ce qui se fait et je suis resté sur un produit fabriqué en Angleterre. Il s'agit du produit : Fisétine haute résistance 2000 mg 120 gélules du laboratoire AminoLab.co.uk

Le dosage me semble particulièrement intéressant et le produit est a un prix tout ce qui a de plus raisonnable. Dans les 50 euros pour une année entière. C’est celui que je prends maintenant au quotidien depuis quelques mois. 

Je le commande sur Amazon, mais il y a peut-être d’autres sources. J’encourage tous mes patients à qui je vais faire une chirurgie conservatrice genre arthroscopie ou ostéotomie periacetabulaire à en prendre les 2/3 mois avant la chirurgie pour être au top le jour J. 

En clair que c'est probablement un des compléments alimentaires les plus intéressants aujourd'hui donc il n'est pas illogique peut être d'en prendre tous les jours pour éviter d'en avaler d'autres moins drôles.

 

La bonne santé passe par l'assiette!